Transformer la passion en des changements durables

Nous sommes un groupe canadien d’étudiant.e.s et de jeunes professionnel.le.s qui se consacre à l’impact – notre dynamisme permet d’ouvrir des portes à la prochaine génération de dirigeant.e.s du développement durable.

Notre mission

Re_penser les écoles

Développer des outils d’action et de renforcement des capacités destinés aux dirigeant.e.s étudiant.e.s à travers le pays afin de susciter le changement dans leurs programmes d’études.

Re_convertir les carrières

Créer des outils de développement de carrière pour les étudiant.e.s et les jeunes professionnel.le.s qui envisagent une société durable et équitable.

Re_modéliser les entreprises

Donner aux jeunes employé.e.s à la fois les moyens de créer des changements internes et de plaider pour des réformes politiques en faveur d’une économie régénératrice.

Notre vision

Nous pensons que la société idéale est une société régénératrice. Pour nous, la régénération signifie mettre le bien-être humain et écologique au centre de chaque décision. Cela signifie rétablir les relations, au sein de la nature ainsi qu’au sein de la société, tout en aidant toutes les communautés à s’épanouir.

Une économie régénératrice est une économie circulaire et réparatrice, plutôt que linéaire et extractive. Une économie régénératrice s’efforce de protéger et de gérer les biens communs, plutôt que de les miner. Une économie régénératrice est une économie qui existe en toute sécurité à l’intérieur de toutes les frontières planétaires, tout en respectant les fondations sociales essentielles pour l’épanouissement des êtres humains.

Une économie régénératrice reconnaît que les marchés sont un outil puissant lorsqu’ils sont intégrés dans des systèmes sociaux et naturels plus larges, et qu’il y a des limites à ce que les marchés peuvent réaliser. La régénération implique le réinvestissement dans des solutions publiques pour les problèmes publics, avec un engagement envers des systèmes démocratiques responsables, transparents qui servent le bien public. La régénération signifie réinvestir dans les communautés en créant de la richesse communautaire et en favorisant la démocratie économique.

L’économie régénératrice doit être :

  • Distributive, en créant la prospérité pour tous, et non seulement pour une petite minorité ;
  • Pluraliste, en reconnaissant qu’il n’y a pas de solution unique ;
  • Juste, en valorisant toutes les perspectives et toutes les voix, en particulier les voix non occidentales ;
  • Relationnel, en reconnaissant que tout est lié, que nous sommes plus que la somme de nos parties.

Notre histoire

Après trois ans d’existence sous le nom du Conseil canadien des jeunes entrepreneurs pour le développement durable, nous avons changé de nom pour devenir Re_Generation afin de mieux inclure tous les jeunes, et pas seulement les jeunes entrepreneurs. Nous voulions également souligner notre conviction que la « régénération » est un concept plus ambitieux que la durabilité, et mettre en évidence le fait que nous sommes une nouvelle génération de leaders.

Notre campagne à succès, le manifeste « Our Future, Our Business », a reçu le soutien de 65 organisations de jeunesse, de 130 cadres de haut niveau et de 100 organisations de la société civile, qui ont reconnu la nécessité d’une réforme en durabilité au sein de l’enseignement en gestion. Nous sommes la plus grande organisation canadienne gérée par des jeunes qui se consacre à la promotion de pratiques commerciales régénératrices et durables, en amplifiant les perspectives des jeunes et en fournissant aux jeunes (18-30 ans) des ressources afin de développer des compétences et de carrière.

Notre équipe, composée de dix employés rémunérés et de 20 bénévoles dans un comité directeur, s’efforce de convaincre les acteurs du secteur privé d’adopter des objectifs plus ambitieux et axés sur les résultats, et de donner aux jeunes les moyens d’exiger davantage d’actions de leurs écoles et de leurs employeurs. Notre équipe est composée d’étudiants et de jeunes professionnels issus de diverses formations personnelles, éducatives et professionnelles.

Notre inspiration

Re_Generation s’inspire d’une longue liste de penseurs et d’organisations pionniers unis dans leurs appels à une économie régénératrice. Nous rendons hommage au texte « Regeneration : Ending the Climate Crisis in One Generation » de Paul Hawken, qui définit la régénération comme le fait de « placer la vie au centre de chaque action et décision ». Nous sommes aussi profondément influencés par les huit principes de l’économie régénérative créés par Capital Institute, qui définit la régénération comme « l’application des comportements des systèmes naturels (c’est-à-dire la capacité de la nature à s’auto-organiser, à se renouveler et à se régénérer) aux systèmes socio-économiques. » Le modèle des Doughnut Economics de Kate Raworth décrit les ingrédients de base d’une économie régénérative et invoque le respect des limites planétaires et les garanties sociales minimales.

Nous sommes aussi profondément reconnaissant des travaux d’économistes écologiques tels que Juan Martinez-Alier et Jason Hickel, d’économistes politiques tels que Karl Polanyi, Mariana Mazzucato et Robert Reich, de penseurs systémiques tels que Fritjof Capra et Donella Meadows, et d’autres pionniers issus de traditions hétérodoxes qui soulignent la nécessité de s’éloigner du capitalisme néolibéral extractif. Nous sommes reconnaissant au mouvement de la justice environnementale et aux activistes post-extraction qui nous ont enseigné que la durabilité et la justice sociale doivent être prises main en main. Nous sommes influencés par le Democracy Collaborative, le Next System Project, la New Economy Coalition, l’Institute for New Economic Thinking, le Schumacher Centre et tous ceux qui œuvrent pour un système économique plus juste et plus démocratique. Par-dessus tout, nous sommes inspirés par les voix de Robin Wall Kimmerer, Linda Tuhiwai Smith, Vine Deloria et les autres penseurs et activistes autochtones qui s’efforcent de partager les enseignements traditionnels des peuples autochtones qui vivent de manière régénérative depuis des millénaires.

Notre portée et notre réseau

420

organisations de la jeunesse atteintes

10,500

étudiant.e.s atteint.e.s

90

universités et collèges atteints

350

organisations de la société civile atteintes

5,600

professionnel.le.s de la durabilité des entreprises atteint.e.s

Our team

Education: BCom’21 at McGill University (Major in Managing for Sustainability & Minor in Social Entrepreneurship) 

Passionate about: Cross-sectoral projects and the role of the private sector in tackling the most pressing social and environmental issues

Previous areas of work: Sustainable finance, sustainability consulting, impact measurement, and youth advocacy

Past & current youth leadership experience: President of the Desautels Sustainability Network at McGill University, Fund Manager at Montreal Social Value Fund

Maxime Lakat

Co-Executive Director

Education: HBA Business Administration, Honors Specialization International Relations from Western University 

Passionate about: Political economy, environmental justice, economic anthropology, critical theory, systems thinking and complexity

Previous areas of work: Academia, non-profit, and clean technology

Past & current youth leadership experience: Co-Founder of the Climate Crisis Coalition at UWO, Co-President of the Ivey Social Impact Club

Gareth Gransaull

Co-Executive Director

Education: BA’21 at The University of Western Ontario (Honours Specialization in Film Studies and a Minor in Media, Information, and Technoculture)

Passionate about: Intersectional work, helping marginalized communities, degrowth, food waste, youth led initiatives

Previous areas of work: Marketing & communications, non-profits, green infrastructure, strategy, advocacy

 Past & current youth leadership experience: Founder, Volunteering Green; Program Manager, Big Little Books; President, Western Undergraduate Film Society; Climate Leader, Youth Challenge International; Community Liaison

Rushil Malik

Director of Communications and Impact Measurement

Education: BBA’22 at Wilfrid Laurier University (Concentration in sustainability and a minor in economics)

Passionate about: Sustainable production and consumption, Ecological economics, and entrepreneurship

Previous areas of work: International wealth management, Supply chain management, Consulting for SMEs, and Start-ups

Past & current youth leadership experience: Logistics and coordination director for Scotiabank’s student social committee, and Events executive at startup Laurier, Business development specialist at enactus. 

Jeronimo Mejia

Director of Curriculum Change

Education:

Passionate about:

Previous areas of work:

Past & current youth leadership experience:

Christopher Mohan

Director of Research and Campaigns